Une petite phrase du ministre de la défense à propos de l’achat d’un avion de transport militaire par la Suisse

Kasernengespräche C VBS in Wangen a.d.Aare, Weiterentwicklung der Armee (WEA)

Ueli Maurer/© VBS/DDPS – CME”

« Ce n’est pas une priorité militaire  mais peut être un devoir ….. pour le Département des migrations. ». ( le 19.30 RTS du 10.03.2015).

http://www.rts.ch/play/tv/le-19h30/video/le-conseil-des-etats-a-charge-le-conseil-federal-detudier-lachat-dun-avion-de-transport-militaire?id=6609222

En clair, cela veut dire  que cet appareil qui peut décoller ou se poser sur n’importe quel terrain pourrait être utilisé lors de renvois en catimini d’étrangers par vol spécial.

C’est exactement ce que fait la France en utilisant un  bombardier d’eau reconverti en avion de transport et le même jour nous pouvions lire, dans le journal Nord Littoral, un article relatant une opération discrète d’expulsion depuis un petit aéroport du Nord de la France.

http://m.nordlittoral.fr/faits-divers/expulsion-d-albanais-un-avion-decolle-de-marck-ce-mardi-ia0b0n189967

Cet article relève par ailleurs les difficultés des renvois sur des vols commerciaux.

Actuellement en Suisse, les vols de rapatriement partent  non seulement des aéroports intercontinentaux de Zürich et de Genève mais aussi d’aéroports plus petits tels que ceux de Bern-Belp  ou d’ Agno dans le Tessin

MICHEL OTTET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.