« Des paroles aux actes »

20160424_182015

Photo Sissy

Le sort des migrants a toujours été au cœur des préoccupations du pape François.  Ainsi, à l’issue de sa visite sur l’île de Lesbos, il a ramené au Vatican trois familles de migrants.

Ce geste nous montre une voie possible autre que celle du rejet et du repli sur soi  face à cet afflux migratoire d’ampleur souvent générateur d’angoisse pour les populations autochtones.

Si dans chaque pays, du citoyen aux instances politiques et religieuses, chacun à son niveau « tend la main » à ces personnes nécessitant  protection humanitaire, à l’exemple de cet appel national, le lien créé modifiera la perception que « nous » avons de ces migrants.

Les clôtures et murs  érigés  aux frontières perdront leur raison d’être.

Sissy Andria

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.